À la Une

Maria Pourchet : je et tu

Feu, le sixième roman de Maria Pourchet : je et tu

Maria Pourchet © D.R.

Laure, une universitaire, mariée, la quarantaine, mère de deux filles, rencontre Clément, un banquier, la cinquantaine désabusée. Entre eux va naître une passion dont le feu, on le comprend très vite, va tout dévorer. Feu, le sixième roman de Maria Pourchet, raconte une histoire souvent lue dans un style que l’on a rarement vu : concis, efficace, beau, corrosif.
Lire la suite…
par Santiago Artozqui

Généalogie de la racialisation

Antisémitisme & islamophobie. Une histoire croisée, de Reza Zia-Ebrahimi

Reza Zia-Ebrahimi propose Une histoire croisée de l’antisémitisme et de l’islamophobie : de leur place commune, au Moyen Âge, « dans le panthéon des ennemis de la foi chrétienne » aux théories conspirationnistes, en passant par les formes prémodernes de racialisation, l’historien montre la porosité entre deux formes de racisme.
Lire la suite…
par Sonia Dayan-Herzbrun

La contre-voie d’Edward Said

Places of Mind. A Life of Edward Said, de Timothy Brennan

Parue aux États-Unis, la première biographie d’Edward Said (1935-2003) raconte de manière magistrale une vie de cheminements intellectuels, militants et artistiques. EaN propose une présentation de ce livre dont il faut espérer et encourager la traduction.
Lire la suite…
par Sonia Combe

La question esclave

Paulin Ismard (dir.), Benedetta Rossi et Cécile Vidal (dir.), Les mondes de l’esclavage. Une histoire comparée

« Marché aux esclaves à Recife » par Zacharias Wagner (Brésil, entre 1637 et 1644) © D.R.

Le spécialiste d’histoire antique Paulin Ismard, l’anthropologue Benedetta Rossi et l’historienne des mondes atlantiques Cécile Vidal proposent une histoire comparée de l’esclavage qui mène de la Chine à la Louisiane, du Brésil à la Corée, d’une plantation au Brésil à un camp d’extermination nazi. Un livre stimulant et risqué.
Lire la suite…
par Philippe Artières

Entretien avec Katharina Volckmer

Katharina Volckmer, Jewish Cock

Katharina Volckmer (septembre 2021) © Jean-Luc Bertini

Katharina Volckmer est Allemande, elle habite Londres et signe son premier roman avec Jewish Cock : une narratrice s’y confesse à son gynécologue en attendant la greffe d’un pénis circoncis. Une variation autour de Portnoy et son complexe ? Oui, mais pas que, explique la romancière, qui raconte à EaN la genèse de ce livre provocateur, ses rapports avec son pays natal, les écrivains qui l’ont inspirée…
Lire la suite…
propos recueillis par Steven Sampson

Comment ne pas écrire l’ailleurs

Antoine Wauters, Mahmoud ou la montée des eaux

Antoine Wauters © Lorraine Wauters

Un vieil homme syrien se remémore son passé. Composé en vers libres, traversé d’images poétiques et de descriptions lyriques, le nouveau roman d’Antoine Wauters peine à saisir la singularité du paysage syrien, et n’évite pas une forme de naïveté, voire de manichéisme.
Lire la suite…
par Jeanne Bacharach

La fin d’un oncle

Rebecca Gisler, D’oncle

Rebecca Gisler © Sophie Bassouls

L’oncle habite en Bretagne, ne se lave pas souvent, s’entoure d’objets sans utilité particulière ; son corps commence à le lâcher. Il est le personnage principal du premier roman singulier de Rebecca Gisler, qui laisse apercevoir un univers original, à la fois fantaisiste et monstrueux.
Lire la suite…
par Claire Paulian

Et aussi…

Voix de femmes qui souffrent

Le premier roman de Paule Andrau fait dire la violence par les femmes qui la subissent. Une œuvre pleine de fureur et de générosité, qui rend leur dignité à des voix longtemps tues.
Lire la suite…
par Gabrielle Napoli

Êtres minuscules

L’Équatorienne Natalia García Freire assemble des visions sombres, hallucinatoires, pour évoquer la colonisation de la terre et des femmes. Un premier roman extraordinaire.
Lire la suite…
par Feya Dervitsiotis

Le travail et le temps perdu

Se faire virer : ce titre sonne comme un blasphème. Car si le premier livre de Manon Delatre raconte la souffrance du salariat, il exprime aussi un désir de liberté.
Lire la suite…
par Éric Vuillard

Et enfin…

Les chroniques de l’avocat Jean-Yves Moyard, une nouvelle du révolutionnaire russe Grigori Smolianski, notre chronique des livres de poche revient sur la naissance d’une nouvelle collection, un dictionnaire encyclopédique de la vie intellectuelle en Europe centrale et orientale

Et toujours à la Une du numéro 134…

L’atelier de Jean-François Billeter

Trois livres pour entrer dans l'atelier de Jean-François Billeter

Recueil de poèmes heptasyllabiques mentionnant le nom de Zhang Fu lang et la date du 6e jour du 5e mois, an ji hai de la 3e année tian fu des grands Tang (6 juin 938) © Gallica/BnF

Trois livres du sinologue Jean-François Billeter nous font percevoir les coulisses de son travail : Les gestes du chinois et L’art d’enseigner le chinois évoquent les spécificités de cette langue ; Le propre du sujet interroge les notions d’activité, d’intention, d’imagination, de crise (politique, écologique, communicationnelle).
Lire la suite…
par Claude Tuduri

La ville anar

Les anarchistes dans la ville, de Chris Ealham : Barcelone, ville anar

La plaza de Cataluna à Barcelone (1930) © BHVP

Publié en anglais en 2010 et enfin traduit en français, Les anarchistes dans la ville de Chris Ealham raconte par le biais de l’histoire urbaine la naissance, le développement et l’échec du mouvement anarchiste à Barcelone, depuis la fin du XIXe siècle jusqu’aux journées de mai 1937.
Lire la suite…
par Pierre Tenne

La méthode Édouard Louis

Changer : méthode : Édouard Louis a-t-il changé ?

Édouard Louis (2015) © Jean-Luc Bertini

À moins de trente ans (il est né en 1992), Édouard Louis publie Changer : méthode, un quatrième récit autobiographique dans lequel il revient, encore et encore, sur son enfance, son adolescence, ses parents, sa découverte du monde des privilégiés et son entrée éclair dans ce monde.
Lire la suite…
par Cécile Dutheil de la Rochère

Suspense (41)

Suspense chronique

© Thomas Fading/CC

Notre chronique des romans policiers traverse l’Atlantique : Le système de Ryan Gattis se déroule à Los Angeles, aux lendemains des émeutes de 1992, et décrypte le fonctionnement de la justice américaine ; le nouveau roman de Thomas Mullen nous plonge dans l’Atlanta des années 1950, et présente le travail de la première unité de policiers noirs de la ville.
Lire la suite…
par Claude Grimal

Vertiges de l’oubli

Les envolés, le premier roman d'Étienne Kern : vertiges de l'oubli

La « une » du « Petit Parisien » du 5 février 1912 © Gallica/BnF

Le 4 février 1912, en testant un costume-parachute qu’il avait fabriqué, le tailleur Franz Reichelt s’écrase au pied de la tour Eiffel. Il est aujourd’hui le personnage du premier roman d’Étienne Kern, Les envolés, qui nous fait contempler les vies dont est faite une vie, celles qu’on se rêve, celles qu’on croise, celles qui nous entourent.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Devenir « ghzâl »

Gazelle Théorie, d'Inès Orchani : devenir « ghzâl » En attendant Nadeau

Inès Orchani © Richard Dumas

En 2006, Virginie Despentes publiait King Kong Théorie, analyse des mécanismes de la domination masculine. Un manifeste que prolonge Inès Orchani avec Gazelle Théorie, où la poésie croise des questionnements de tous ordres, linguistique, littéraire, social, religieux, dans le but de dépasser l’opposition entre masculin et féminin.
Lire la suite…
par Eugénie Bourlet

Drancy-La-Muette

Pour que je m’aime encore, de Maryam Madjidi : Drancy-La Muette En attendant Nadeau

Maryam Madjidi © Grégory Augendre-Cambon

Après le très remarqué Marx et la poupée, Maryam Madjidi revient avec un roman d’initiation : l’histoire d’une fille d’immigrés, immigrée elle-même, qui grandit entre Paris et la banlieue, les bons élèves et les cancres, la culture des héritiers et la culture populaire…
Lire la suite…
par Gabrielle Napoli

Thrène pour Jacqueline

Jacqueline Jacqueline, de Jean-Claude Grumberg En attendant Nadeau

Jean-Claude Grumberg (septembre 2021) © Jean-Luc Bertini

En 2019, année de la publication de son conte La plus précieuse des marchandises, Jean-Claude Grumberg perdait son épouse. Il se souvient de soixante ans de vie commune dans Jacqueline Jacqueline, un livre qui erre dans le Temps sans chercher à l’ordonner.
Lire la suite…
par Norbert Czarny

Dante, 1321-2021

Dossier Dante anniversaire En attendant Nadeau

Portrait de Dante © Jean-Luc Bertini

Le 14 septembre 1321 mourait Dante Alighieri, à l’âge de 56 ans. Et sept siècles plus tard, l’œuvre du poète toscan continue d’irriguer la littérature et la pensée contemporaines. Pour fêter Dante, EaN lit les réflexions faites par la jeune Victoria Ocampo, De Francesca à Béatrice, celles de Claude Lefort, De Dante à Soljenitsyne, ainsi qu’une toute neuve traduction par Antoine Brea de L’Enfer, mis en vulgaire parlure.

Retrouvez les anciens numéros d’En attendant Nadeau, en version numérique ou en PDF téléchargeable, sur notre page Version PDF.