À la Une

Une alternative africaine au féminisme occidental

L’autre langue des femmes, le nouvel essai de Léonora Miano

Léonora Miano © J.-F. Paga

L’afroféminisme porté par des autrices américaines comme bell hooks, Audre Lorde, Angela Davis est de mieux en mieux connu en Europe, mais on entend peu les revendications spécifiques des femmes du continent africain. Avec L’autre langue des femmes, Léonora Miano nous donne un aperçu de leurs piliers principaux, en présentant une galerie de « gouvernantes, combattantes, bâtisseuses, mères, épouses » subsahariennes, de l’Antiquité à aujourd’hui.
Lire la suite…
par Feya Dervitsiotis

Bourdieu, vingt ans après

L'intérêt au désintéressement, Microcosmes… Bourdieu, vingt ans après

Pierre Bourdieu © CC/Doris Poklekowski

Vingt ans après la mort de Pierre Bourdieu, Gisèle Sapiro lit les nombreuses parutions accompagnant cet anniversaire : L’intérêt au désintéressement clôture la série des cours donnés au Collège de France, Microcosmes lance une nouvelle collection des éditions Raisons d’agir, un petit recueil de textes en partie inédits donne à voir sa conception de la réflexivité, et un collectif de chercheurs reconstitue les stratégies scientifiques et pratiques d’enquête du sociologue et de son équipe.
Lire la suite…
par Gisèle Sapiro

Réanimer les morts

Après l'avalanche, d'Arigo Lessana : réanimer les morts

Près de Barre-des-Cévennes (2010) © Jean-Luc Bertini

Un paysage des Cévennes, un harfang des neiges, une salle de réanimation, la ménagerie du Jardin des Plantes… Il y a dans Après l’avalanche, d’Arigo Lessana, qui apparaît comme un récit d’expérience médicale, de très belles images, précises, poétiques, incandescentes.
Lire la suite…
par Natalie Levisalles

Cavafy de biais et de tous les côtés

Constantin Cavafy par Robert Lidell : Cavafy de biais et de tous les côtés

Constantin Cavafy © Héros-Limite

Les traductions de la biographie de Constantin Cavafy (1863-1933) signée Robert Liddell et d’une partie de ses poèmes donnent l’occasion de revenir sur l’œuvre inépuisable de l’auteur grec le plus traduit en français.
Lire la suite…
par Ulysse Baratin

Foucault et Husserl

Phénoménologie et psychologie. 1953-1954 : Foucault et Husserl

Fresque représentant Michel Foucault © CC/Thierry Ehrmann

En 1954, Michel Foucault se lance dans une thèse consacrée à « La notion de monde dans la phénoménologie ». Il y analyse les concepts fondateurs de l’œuvre de Husserl, les débats qu’ils ont suscités et en propose une interprétation originale. Ce manuscrit inédit aujourd’hui publié permet d’enrichir notre connaissance du « jeune » Foucault.
Lire la suite…
par Camille Abettan

Renouveler l’histoire et non la réviser

En attendant Nadeau Laurent Joly Jenni Plocki

Loi du 3 octobre 1940 « portant statut des Juifs », annotée par le chef de l’État français, le maréchal Philippe Pétain © CC/Mémorial de la Shoah

Les taux de survie, un bon calcul ?

Selon Jacques Semelin, une Énigme française n’a pas été élucidée : Pourquoi les trois quarts des Juifs en France n’ont pas été déportés ? Mais les hypothèses qu’il développe ne sont pas cohérentes avec l’avancée de l’historiographie.
Lire la suite…
par Sonia Combe

Entretien avec Jenny Plocki

« Ne pas dénoncer n’était pas un acte de résistance », rappelle Jenny Plocki, née en France en 1925 de parents juifs polonais, témoin et survivante de la rafle du Vel’ d’Hiv’. Elle réagit avec EaN aux propositions de Jacques Sémelin dans son récent essai.
Lire la suite…
propos recueillis par Sonia Combe

L’histoire contre Zemmour

Ses travaux font référence dans le champ des études sur la Shoah en France : l’historien Laurent Joly publie La falsification de l’histoire, contre les manipulations de l’histoire pratiquées par le polémiste et candidat à l’élection présidentielle Éric Zemmour.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Vuillard, au-delà de l’histoire

Éric Vuillard, Une sortie honorable En attendant Nadeau

Éric Vuillard (décembre 2021) © Jean-Luc Bertini

Il ne faut pas lire le nouveau récit d’Éric Vuillard, Une sortie honorable, de manière isolée, sans le relier à ses autres livres. C’est au contraire en l’abordant depuis l’ensemble de son œuvre que l’on comprend que l’écrivain propose, de livre en livre, une morale souterraine de l’histoire occidentale, plutôt qu’une recomposition de celle-ci.
Lire la suite…
par Hugo Pradelle

Pasternak et Staline au téléphone

Ismaïl Kadaré Disputes au sommet En attendant Nadeau

Ismaïl Kadaré © John Foley/Opale/Leemage/Éditions Fayard

En 1934, Joseph Staline téléphone à Boris Pasternak à propos de l’arrestation récente d’Ossip Mandelstam. La conversation dure trois minutes ; il en existe treize versions, passées en revue par l’écrivain albanais Ismaïl Kadaré qui revient avec Disputes au sommet à l’une de ses constantes préoccupations : la responsabilité de l’écrivain face au tyran.
Lire la suite…
par Jean-Paul Champseix

Et aussi…

Entretien avec Rosie Pinhas-Delpuech

L’hébreu est né dans un monde très ancien, mais en étant recréé au XXe siècle, il est devenu la langue du futur. À partir de son nouveau roman, Le typographe de Whitechapel. Comment Y. H. Brenner réinventa l’hébreu moderne, Rosie Pinhas-Delpuech explique sa relation à l’écriture et à la traduction.
Lire la suite…
par Carole Ksiazenicer-Matheron, Stéphane Habib et Delphine Horvilleur

La psychiatrie, l’art brut et l’art moderne

Les Abattoirs de Toulouse proposent une exposition particulièrement réussie dans son ambition de lier l’histoire, la psychiatrie, l’art brut et l’art moderne, en revenant sur la trajectoire de François Tosquelles (1912-1994), marxiste, catalan et psychiatre, qui proposa, au cœur de la Seconde Guerre mondiale, de refonder l’institution psychiatrique.
Lire la suite…
par Maïté Bouyssy

Les paradoxes de l’écologie chinoise

La lutte contre le réchauffement climatique et les pollutions en tous genres dépendra en grande partie de la Chine et de ses 1,4 milliard d’habitants. Quand la Chine s’éveille verte…, de Nathalie Bastianelli, s’intéresse aux initiatives de la société civile qui tentent d’amorcer la mue écologique de la deuxième puissance économique mondiale.
Lire la suite…
par Séverine Bardon

L’enquête magistrale de la journaliste britannique Gitta Sereny consacrée aux enfants prostitués enfin traduite en français, Béatrice Joyeux-Prunel publie le troisième volume de son histoire des avant-gardes artistiques, une nouvelle édition de Némésis la glorieuse, de Ladislav Klíma…

Et toujours à la Une du numéro 142…

Frankenstein revisité : un rêve transhumaniste

Frankissstein. Une histoire d’amour, de Jeanette Winterson

Jeanette Winterson © Sam Churchill

En 1816, Mary Shelley invente le personnage de Victor Frankenstein, le scientifique révulsé par le monstre qu’il a créé ; dans un futur proche, le scientifique transhumaniste Victor Stein est fasciné par Ry Shelley, transsexuel résolument androgyne qui refuse d’être défini par des données biologiques. Frankissstein. Une histoire d’amour, le nouveau roman de Jeanette Winterson invite le lecteur à s’interroger sur la place du corps, de l’esprit et de l’amour dans nos vies imaginées et réelles.
Lire la suite…
par Sophie Ehrsam

L’adoption vue de l’intérieur

Une poupée en chocolat, d'Amandine Gay : l'adoption vue de l'intérieur

Amandine Gay © Otto Zinsou

« C’est en reprenant le contrôle de la narration que je m’émancipe du fardeau narratif », écrit Amandine Gay dans Une poupée en chocolat, un essai qui analyse quelques-unes des questions vitales de l’adoption.
Lire la suite…
par Catriona Seth

Les marchands chinois
de Dakar

Migration chinoise et compétitions urbaines à Dakar, de Cina Guèye

Vendeurs de rue à Dakar © Cina Guèye

Cina Guèye suit l’installation de nouveaux migrants chinois sur les marchés de rue sénégalais, montre une mondialisation « par le bas » inattendue et les compétitions urbaines qui en découlent.
Lire la suite…
par Jean-François Laé

L’amour
du beau livre

D’encre et de papier. Une histoire du livre imprimé : l'amour du beau livre

© BNF, Paris

En publiant un ouvrage sur l’histoire du livre imprimé qui paraît avoir été composé à la main, l’Imprimerie nationale invite les lecteurs à juger de la qualité du projet depuis celle de l’objet.
Lire la suite…
par Paul Bernard-Nouraud

La virginité d’Hélène

Il y aurait la petite histoire, d'Elsa Jonquet-Kornberg

Orvieto (Ombrie) © Jean-Luc Bertini

Un vieil homme, Armand, prend contact avec Esther, fille d’un écrivain, pour essayer de comprendre les frasques de sa petite-fille, Hélène. En quatre parties qui tombent comme des couperets – les pressentiments, la disparition, l’assassinat, le deuil –, le court premier roman d’Elsa Jonquet-Kornberg constitue un brillant polar psychologique.
Lire la suite…
par Feya Dervitsiotis

Le roman des anciens savoirs

Les lieux qu’habitent mes rêves, un roman de Felwine Sarr

Felwine Sarr (décembre 2021) © Jean-Luc Bertini

Principalement connu en France pour son essai Afrotopia et le rapport Restituer le patrimoine africain, Felwine Sarr creuse depuis 2009 un sillon plus littéraire. Avec Les lieux qu’habitent mes rêves, il livre une œuvre d’imagination relatant les chemins de vie au pays ou en Europe de deux jumeaux sénégalais. Un roman qui s’inscrit dans l’entreprise de décolonisation des représentations et des savoirs menée par le penseur.
Lire la suite…
par Catherine Mazauric

Sauvé par les mots

Porca miseria : Tonino Benacquista, sauvé par les mots

Tonino Benacquista © Jean-Luc Bertini

Tonino Benacquista revient aux origines dans Porca miseria : un père buveur invétéré, une mère dépressive, sa découverte de Cavanna, Gotlib, Goscinny, ses pieds-de-nez aux institutions, ses propres errances. Et sans jamais faire la leçon, donne à penser à chaque ligne.
Lire la suite…
par Marie Étienne

La chute de la maison Langlois

Monument national, de Julia Deck : la chute de la maison Langlois

Julia Deck (2019) © Jean-Luc Bertini

Le Monument national qui donne son titre au nouveau roman de Julia Deck n’est pas le château style Trianon qui abrite l’action, mais Serge Langlois, star de cinéma sur le déclin, qui y a invité toute sa tribu. Dont Joséphine, la narratrice, raconte la dissolution avec un humour grinçant qui rappelle que 1789 n’est pas si éloigné que ça… 
Lire la suite…
par Norbert Czarny

Pour en finir avec l’ostalgie

Le poète allemand Thilo Krause signe avec Presque étranger pourtant son premier roman : on y suit le retour du narrateur sur les terres de sa jeunesse, à l’est de Dresde, ses errances entre passé et présent, souvenirs et rêves, mémoire et paysage.
Lire la suite…
par Jean-Luc Tiesset

Du rififi chez Scarlatti

Un ébéniste découvre une partition dans la doublure d’un étui de violoncelle : pourrait-elle être la 556e sonate de Scarlatti ? Hélène Gestern publie 555, un roman que l’on peut qualifier de « policier », à ceci près que l’enquêteur est le lecteur.
Lire la suite…
par Jean-Paul Champseix

Édith de la Héronnière et Jan Synowiecki entre chemins et jardins, Michael Löwy se penche sur les combats politiques du mouvement surréaliste, Le désir que j’ai regroupe trois recueils d’Alain Veinstein

L’objet sexuel à l’âge de la high tech

Made for love, d’Alissa Nutting : l'objet sexuel à l’âge de la high-tech

Alissa Nutting © Sara Wood

Après dix ans de séquestration par son mari, un mogul du numérique, Hazel a trouvé refuge chez son père. Celui-ci vient de vendre son break pour acheter une poupée sexuelle, Diane, qui « sent la voiture neuve ». Made for love, hilarant deuxième roman d’Alissa Nutting, observe l’évolution des rapports entre l’homme, la machine et la poupée.
Lire la suite…
par Steven Sampson

Retrouvez les anciens numéros d’En attendant Nadeau, en version numérique ou en PDF téléchargeable, sur notre page Version PDF.