À la Une

La Russie dans la course à l’abîme

Z comme Zombie Iegor Gran

« Génération Z », Huile sur toile, 2022 © Stepan Bakholdin

Quels sont les ressorts du soutien de la population russe à la guerre menée contre l’Ukraine ? L’écrivain français Iegor Gran donne des éléments de réponse dans un pamphlet bien informé et convaincant. Z comme Zombie résonne avec le journal publié sous pseudonyme par l’écrivain Alexandre S., qui raconte les trois premiers mois de « l’opération spéciale » depuis les milieux privilégiés de Moscou.
Lire la suite…
par David Novarina 

Entretien avec Jonathan Franzen

Jonathan Franzen, Crossroads, Entretien avec Steven Sampson

Jonathan Franzen © Janet Fine

Le sixième roman de Jonathan Franzen est aussi son meilleur. À l’occasion de la parution de Crossroads, l’écrivain américain a accordé un long entretien à En attendant Nadeau dans lequel il présente les origines de ce nouveau roman, s’explique sur  l’évolution de son œuvre et sur sa situation d’écrivain « en plein milieu ».
Lire la suite…
propos recueillis par Steven Sampson

Du moment qu’on m’écoute

Totalement inconnu Gaëlle Obiégly

Gaëlle Obiégly (septembre 2022) © Jean-Luc Bertini

La narratrice de Totalement inconnu monologue. Cette hôtesse d’accueil nous parle du soldat inconnu et de sa grand-mère, de la Beauce et des ateliers d’écriture…. À l’opposé de tant de textes bouclés à double tour, le nouveau roman de Gaëlle Obiégly, construit sur une série de fragments, se montre infiniment vivant.
Lire la suite…
par Norbert Czarny

« Maintenant, ils ont trouvé qu’on est des Tsiganes ! »

Patrick Williams Anthropologie tsiganes

Patrick Williams, à gauche, avec ses amis, les frères Lafleur, à droite © D. R.

À sept ans, Patrick Williams (1947-2021) découvre le monde des Mānuš dans un bourg de la Creuse. Quinze ans plus tard, il entrera dans l’univers des Roms de Paris, et choisira de devenir anthropologue pour raconter ces mondes. Un volume rassemble deux textes, « Souvenirs », qui décrit ces deux communautés, et « Définitions », théorie de la diversité romani.
Lire la suite…
par Lise Foisneau

Et aussi…

Adapter Tchekhov

Clément Poirée met en scène au Théâtre de la Tempête, Vania/Vania ou le démon de la destruction, adapté de deux pièces d’Anton Tchekhov : L’esprit des bois ou Le sauvage, parue en 1889, mal reçue, et remaniée en 1897 en Oncle Vania.
Lire la suite…
par Monique Le Roux

Cinquante ans de servitude

Juliette Drouet aura joué auprès de Victor Hugo un grand nombre de rôles : documentaliste, intendante, assistante… Une biographie très documentée de Florence Naugrette raconte ses vies.
Lire la suite…
par Dominique Goy-Blanquet

En écoutant les barbares

Comment rester barbare en écrivant ou en lisant ? Comment disjoindre la langue de la civilisation, l’écriture de la culture ? Ces questions sont formidables, mais les réponses proposées par Louisa Yousfi en soulèvent d’autres, souvent complexes.
Lire la suite…
par Pierre Tenne

Deux ouvrages complémentaires sur les littératures d’oc, deux recueils du poète péruvien Javier Heraud, Hélène en Égypte de Hilda Doolitle reparaît dans une traduction révisée…

Et à la Une du numéro 158

Hubert Haddad ressuscite Papillon

L’invention du diable : Hubert Haddad ressuscite Papillon

Hubert Haddad © Nemo Perier Stefanovitch

Dans son nouveau roman, Hubert Haddad met en scène le poète de la Renaissance Marc Papillon, ou Papillon de Lasphrise. Doté par le diable de la vie éternelle, celui-ci traverse les siècles et rencontre des figures plus mémorables. Une étrange fable sur les aléas de la postérité littéraire.
Lire la suite…
par Alexis Buffet

Les injonctions contradictoires de la presse féminine

Corset de papier de Lucie Barette : histoire de la presse féminine

« L’art d’être jolie », édition du 11 décembre 1904 © Gallica/BnF

Dès le XIXe siècle, la presse féminine crée une figure de femme idéale et fantasmatique, montre Lucie Barette, qui analyse l’histoire et le développement de cette presse spécialisée jusqu’à nos jours dans Corset de papier.
Lire la suite…
par Marie Viguier

L’histoire européenne lue comme une histoire coloniale

Eurafrique, de Peo Hansen et Stefan Jonsson

© La Découverte

Si l’étude des historiens Peo Hansen et Stefan Jonsson ne convainc pas totalement, Eurafrique. Aux origines coloniales de l’Union européenne a le mérite de mettre au grand jour un pan largement ignoré de l’histoire des différentes instances européennes, des lendemains de la Première Guerre mondiale jusqu’aux années 1960 : leur rapport à l’Afrique.
Lire la suite…
par Françoise Blum

Pour une histoire des Africains-Européens

Olivette Otele : pour une histoire des Africains-Européens

Le boxeur Battling Siki (cinquième en partant de la gauche) en 1922 © Gallica/BnF

Olivette Otele montre, à travers les trajectoires d’inconnus ou de personnages célèbres, qu’une présence africaine a existé depuis l’Antiquité en Europe. Mais l’édition française met de côté la dimension politique de ce livre : il se lit alors comme une accumulation de brèves biographies qui peinent à produire un récit commun.
Lire la suite…
par Philippe Artières

Fariboles de prétoire et vérité littéraire

Fariboles, de Dimitri Rouchon-Borie

Au tribunal d’Antibes © CC2.0/Roberto Venturini

Après Au tribunal, Fariboles est le deuxième recueil de chroniques judiciaires romancées de Dimitri Rouchon-Borie : la justice correctionnelle ordinaire, celle des « petites » affaires, s’y raconte dans une langue toujours aussi vive.
Lire la suite…
par Julien Mucchielli

Voyage en Italie

Taormine, le nouveau roman d'Yves Ravey : voyage en Italie

Yves Ravey © Jean-Luc Bertini

Taormine est une destination touristique prisée en Sicile. Melvil et Luisa Hammett s’y rendent pour une semaine de vacances dont ils attendent beaucoup ; mais très vite, les déceptions et les problèmes s’accumulent… Le nouveau roman d’Yves Ravey laisse entrevoir, par-delà sa dimension policière et sa forme austère, une véritable angoisse devant le monde.
Lire la suite…
par Norbert Czarny

Faire tourner sa vie

Vivance, de David Lopez : faire tourner sa vie

À Saint-Nazaire (novembre 2010) © Jean-Luc Bertini

Cinq ans après Fief, son remarquable premier roman, David Lopez raconte la fuite d’un homme qui vagabonde à vélo en réfléchissant à sa vie et au monde qui l’entoure. On retrouve dans Vivance une manière singulière de faire exister des personnages et d’inventer une langue, dans une veine encore plus radicale.
Lire la suite…
par Hugo Pradelle

Wole Soyinka contre les fanatismes

Ode humaniste pour Chibok, pour Leah, de Wole Soyinka

Wole Soyinka à Stockholm (octobre 2018) © CC4.0/Frankie Fouganthin

En 2019, le grand écrivain nigérian Wole Soyinka publiait un poème en cinq chants pour dénoncer la violence des fanatiques, notamment ceux du groupe Boko Haram. Traduit en français aujourd’hui, il reste d’actualité.
Lire la suite…
par Sophie Ehrsam

La Méditerranée, mère des conflits et des contacts

La grande mer, de David Abulafia : une histoire de la Méditerranée

Bateaux en mouvement dans un port des environs de Naples © D. R.

Grandeur et misère des États, tensions permanentes, rivalités commerciales, mais aussi périodes d’équilibre, de prospérité et d’échanges : David Abulafia raconte au plus près des côtes l’histoire de la Méditerranée.
Lire la suite…
par Jean-Paul Champseix

Et aussi…

Le vif de l’art : les nouveaux collectionneurs

Notre chronique de l’art contemporain se déplace à Arles, où la fondation LUMA a achevé de s’installer dans les bâtiments au fort parfum de luxe édifiés par Frank Gehry. L’occasion de s’interroger sur les ambitions des collectionneurs fortunés d’aujourd’hui.
Lire la suite…
par Paul Bernard-Nouraud

Suspense : au bal du Web

Dans Tu sais qui, une journaliste enquête sur la mort d’un animateur d’émissions pour enfants, tué dans un accident de la route. Les réseaux sociaux se déchaînent contre elle. Le livre un brin ironique de Jakub Szamałek offre de l’aventure et de bonnes virées dans le domaine des technologies informatiques.
Lire la suite…
par Claude Grimal

Entretien avec Jean-Luc Steinmetz

Nourri de la lecture de l’Apocalypse de saint Jean, Vers l’apocalypse est un poème d’une rare ambition. Jean-Luc Steinmetz explique à EaN sa relation au texte de Jean de Patmos, sa volonté de l’actualiser en portant sur lui un regard critique et en trouvant une langue « juste ».
Lire la suite…
propos recueillis par Gérard Noiret

Et toujours à la Une du numéro 158…

La poésie entre divin et humain

La parole au miroir, de Donatien Grau et Pietro Pucci

Partie centrale du bas-relief « Apollon et les Neuf Muses » d’Antoine Bourdelle © CC2.0/Jean-Pierre Dalbéra

Donatien Grau et Pietro Pucci étudient la place des dieux dans les textes des poètes grecs archaïques et montrent l’évolution de cette relation des poètes au divin.
Lire la suite…
par Marc Lebiez

Le Japon impérial traduit

Kokin waka shû, le Japon impérial traduit par sa poésie

© Les Belles Lettres

On peut lire pour la première fois en français dans son intégralité le Kokin waka shû, la première des anthologies de poèmes en japonais, monumental recueil de 1 111 poèmes réalisé sur ordre de l’empereur au début du Xe siècle, alors que le pays se libérait de l’influence chinoise.
Lire la suite…
par Maurice Mourier

Lire !

Pouvoirs de la lecture, de Peter Szendy : lire !

À New York © Jean-Luc Bertini

Avec Pouvoirs de la lecture. De Platon au livre électronique, le philosophe Peter Szendy propose une analyse novatrice de l’acte de lire en s’appuyant sur un ensemble très éclectique d’écrivains et de penseurs.
Lire la suite…
par Pierre Senges

Dégagisme culturel

Que faire du passé ?, de Pierre Vesperini : dégagisme culturel

« La désolation (Le destin des empires) » de Thomas Cole (1836)

L’historien Pierre Vesperini s’interroge sur les débats autour de la mémoire historique, la place des antiquités classiques dans les universités nord-américaines, et le mouvement global de « cancel culture ». Mais son invitation à mettre à distance le passé ne convainc pas entièrement.
Lire la suite…
par Pascal Engel

Les nouveaux romans à énigme

La ville des vivants, de Nicola Lagioia

Rome (2005) © CC3.0/MichaelBueker

L’Italien Nicola Lagioia s’inspire du meurtre de Luca Varani, perpétré en 2016 par deux jeunes hommes de la bonne société romaine, pour La ville des vivants, portrait des différentes strates de la ville éternelle et illustration d’un nouveau modèle de roman à énigme.
Lire la suite…
par Philippe Daros

Un journalisme de l’attention

Les otages Tervonen

L’école des otages à Saint-Louis, gravure de Riou (1889) © CC0/New York Public Library

Les otages qu’évoque la journaliste Taina Tervonen dans cette enquête passionnante, ce sont à la fois les objets pillés au Mali sous les ordres du général Archinard et les fils de chefs africains « acculturés » après la défaite. Cette Contre-histoire d’un butin colonial s’affirme comme l’un des livres les plus éclairants sur l’inconscient colonial français.
Lire la suite…
par Paul Bernard-Nouraud

Retrouvez les anciens numéros d’En attendant Nadeau, en version numérique ou en PDF téléchargeable, sur notre page Version PDF.

;