À la Une

Trieste éditée

Virgilio Giotti, Fery Fölkel : Trieste éditée par Triestiana

À Trieste (2011) © Jean-Luc Bertini

Triestiana s’est donné l’objectif de faire connaître la poésie de Trieste, cité adriatique à la fois latine, germanique et slave, berceau de nombreux écrivains, en publiant des textes en édition bilingue. Deux auteurs ouvrent le catalogue, Virgilio Giotti, avec Petit chansonnier amoureux et Fery Fölkel, l’auteur de Balivernes. Trente-trois poèmes du juif.
Lire la suite…
par Norbert Czarny

Une adolescence cérébrale dans le Kansas

L'école de Topeka, le troisième roman de Ben Lerner

Vue de Topeka, Kansas (1980) © CC2.0/Marion Doss

Topeka, années 1990 : Adam Gordon, l’alter ego de Ben Lerner, fils d’un psychologue et d’une écrivaine féministe, est champion national des concours de débat et ne goûte pas vraiment la vie chez les ploucs du Kansas. L’écrivain américain délaisse l’ironie dont il était coutumier pour une approche plus conventionnelle.
Lire la suite…
par Steven Sampson

La violence électrique

Goliarda Sapienza, Linda Boström Knausgård : violence électrique

Une thérapie par électrochocs à l’hôpital psychiatrique de Winwick, au Royaume-Uni (1957) © CC2.0/University of Liverpool Faculty of Health & Life Sciences

Goliarda Sapienza et Linda Boström Knausgård écrivent, à cinquante ans de distance, sur une même expérience : un traitement par électrochocs et la perte de mémoire qui en résulte. L’écriture de la première commence au plus près de la vulnérabilité et finit par irradier une force lumineuse, la critique de « l’usine » psychiatrique étouffe la créativité de la seconde.
Lire la suite…
par Feya Dervitsiotis

Un archipel en révolution

Revolusi, de David Van Reybrouck : l'Indonésie en révolution

Rencontre entre des troupes des armées indonésienne et hollandaise sous l’égide de l’ONU, le 1er octobre 1949 © CC0/Van den Brink/DLC

Le journaliste belge David Van Reybrouck raconte dans Revolusi l’histoire riche en péripéties de l’indépendance de l’Indonésie, colonie hollandaise occupée par les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale, depuis la proclamation d’indépendance en août 1945 jusqu’à son obtention à la fin de l’année 1949. Une histoire orale érudite et très vivante.
Lire la suite…
par Jean-Paul Champseix

Les métamorphoses de Casterman

Florian Moine, Casterman de Tintin à Tardi (1919-1999)

L’éditeur et imprimeur Casterman a connu une profonde mutation au cours du XXe siècle : mais comment cette « vénérable maison catholique » fondée à Tournai en 1777 est-elle passée du livre de piété à la revue culte (À suivre) ? Et quel rôle a-t-elle joué dans la création des Aventures de Tintin ? Florian Moine raconte les transformations du « Gallimard de la bande dessinée » dans Casterman de Tintin à Tardi (1919-1999).
Lire la suite…
par Olivier Roche

Et aussi…

Grand raout à Paris

Notre chronique s’est rendue à la première édition de Paris + Art Basel, foire de l’art contemporain qui s’est tenue au Grand Palais éphémère et a suscité un beau moment d’auto-congratulation, mais donne l’occasion de s’interroger une nouvelle fois sur la façon dont la réception d’une œuvre d’art est déterminée par ses conditions d’exposition.
Lire la suite…
par Paul Bernard-Nouraud

La Rushdie touch

Quatrième recueil d’essais de Salman Rushdie, Langages de vérité présente une quarantaine de textes écrits sur une période de dix-sept ans. Le romancier s’y fait historien, conteur, ami, critique, défenseur de la liberté d’opinion, mais nous mène aussi sur un terrain inhabituel, l’autobiographie réaliste, où il se révèle touchant et convaincant.
Lire la suite…
par Claude Grimal

Cantique des quantiques

Alors que le prix Nobel de physique 2022 a été décerné à Alain Aspect pour ses travaux sur l’intrication quantique, le physicien Julien Bobroff fait paraître Bienvenue dans la nouvelle révolution quantique, un ouvrage consacré à l’essor des études quantiques, à leurs débouchés éventuels et aux difficultés auxquelles elles doivent se confronter.
Lire la suite…
par Martino Lo Bue

Et toujours à la Une du numéro 163 en cours…

Raconter l’interzone

La traversée de Bondoufle : Jean Rolin raconte l'interzone

Jean Rolin © Jean-Luc Bertini

Après une série de voyages en long-courrier (Pacifique, Kurdistan, Syrie), Jean Rolin s’aventure depuis le début de la nouvelle décennie dans des expéditions aux dimensions plus modestes. Dans La traversée de Bondoufle, il arpente la frontière entre la métropole parisienne et son immédiate campagne, des confins qu’il rend sensibles et évocatoires.
Lire la suite
par Sébastien Omont

La vie sociale des statues

La disgrâce des statues, de Bertrand Tillier

Aux Tuileries (2021) © Jean-Luc Bertini

Si La disgrâce des statues est un livre important, c’est d’abord en raison de la profondeur historique de son propos et de la prise de recul dont il témoigne par rapport à l’histoire immédiate. Bertrand Tillier montre en effet que la « critique démocratique des statues » contemporaine s’inscrit dans un mouvement ancien de réactions face à ce type de monument.
Lire la suite…
par Thierry Bonnot

Traduire Amanda Gorman

Traduire Amanda Gorman : entretien avec Santiago Artozqui

Santiago Artozqui (novembre 2022) © Jean-Luc Bertini

Santiago Artozqui vient de traduire Donnez-nous le nom de ce que nous portons, d’Amanda Gorman, jeune poétesse américaine dont le poème « The Hill We Climb » avait marqué la cérémonie d’investiture de Joe Biden. Il répond à nos questions sur les particularités de cette commande, de son travail sur une poésie très expérimentale.
Lire la suite…
propos recueillis par Tiphaine Samoyault

Hilbig, ouvrier et poète

Moi, né sous le feu du temps, de Wolfgang Hilbig : ouvrier et poète

La tombe de Wolfgang Hilbig, dans le cimetière de Dorotheenstadt, à Berlin © CC3.0/Z. Thomas

Peu connu en France, Wolfgang Hilbig  (1941-2007), ouvrier et poète autodidacte, aurait pu être une icône pour les autorités de la RDA, mais il était bien trop attaché à sa liberté. Jean Guégan et Alain Lance proposent avec Moi, né sous le feu du temps une traduction inspirée de poèmes écrits entre 1964 et 2003.
Lire la suite…
par Jean-Luc Tiesset

Le passé au présent

Stramer, de Mikołaj Łoziński : le passé au présent

© Éditions Noir sur Blanc

Mikołaj Łoziński observe l’histoire d’une famille juive de Tarnów, au sud-est de la Pologne, entre les deux guerres mondiales. Un beau tableau de la diversité de la communauté juive polonaise avant la Shoah qui semble écrit en temps réel, comme dans un détachement de l’Histoire.
Lire la suite…
par Jean-Yves Potel

Hommage à Hans Magnus Enzensberger

Hommage à Hans Magnus Enzensberger (1929-2022)

Hans Magnus Enzensberger © D.R.

Auteur d’une œuvre prolifique, à la fois écrivain, traducteur, éditeur, journaliste, poète, Hans Magnus Enzensberger est décédé le 24 novembre 2022 à 93 ans. Muriel Pic rend hommage à cette figure majeure de la littérature allemande du second XXe siècle, qui a régulièrement mis en scène dans ses livres le dialogue des morts et avec les morts.
Lire la suite…
par Muriel Pic

Margaret Atwood fait feu de tout bois

Margaret Atwood Questions brûlantes et poèmes tardifs

Margaret Atwood (2019) © Jean-Luc Bertini

Questions brûlantes rassemble quinze années de chroniques qui touchent à tous les sujets : l’avortement, l’environnement, les libertés, l’histoire de l’Amérique du Nord… L’occasion de découvrir une face méconnue de l’œuvre de l’auteure de La servante écarlate et de se plonger dans son travail poétique enfin traduit.
Lire la suite…
par Sophie Ehrsam

Antoine Emaz, le choix du peu

Antoine Emaz Erre En attendant Nadeau

Antoine Emaz © Points/Seuil

Erre est le dernier livre d’Antoine Emaz, disparu le 3 mars 2019 à Angers où il vivait, enseignait, écrivait. Il porte une ambition extrême, chercher le « rien pur ». Sa vie ressemblait à ses écrits : peu d’éclats, du retrait, plutôt que la faconde.
Lire la suite…
par Marie Étienne

P… d’archives

Travailler Lutter Diffuser. Archives militantes du Centre Grisélidis Réal de documentation internationale sur la prostitution En attendant Nadeau

« Travailler, Lutter, Diffuser ». Photographie : Mathilde Agius © Aspasie Genève

On connait Grisélidis Réal (1929-2005), l’une des figures politiques des luttes pour les travailleuses du sexe des années 1970-2000, à travers son œuvre artistique. Travailler Lutter Diffuser fait découvrir une autre facette de cette personnalité exceptionnelle, celle d’une archiviste qui a collecté un matériel unique sur l’histoire contemporaine des TDS.
Lire la suite…
par Philippe Artières

Un engagement qui dérange

Annie Ernaux Engagement Gisèle Sapiro

Annie Ernaux © Jean-Luc Bertini

Alors qu’elle s’apprête à recevoir le prix Nobel de littérature, le 10 décembre prochain, Annie Ernaux est régulièrement la cible d’attaques injustifiées concernant ses engagements politiques. Gisèle Sapiro les analyse et leur répond, alors que de graves accusations ont été une nouvelle fois émises dans une émission radiophonique.
Lire la suite…
par Gisèle Sapiro

Et aussi…

György Kurtág fragmente Kafka

La soprano Anna Prohaska et la violoniste Isabelle Faust interprètent les Kafka-Fragmente composés entre 1985 et 1987 par György Kurtág. Ces quarante pièces, qui ne durent parfois que quelques dizaines de secondes, puisent leur force musicale dans leur réunion en un cycle dont la cohérence se révèle au fur et à mesure de l’écoute.
Lire la suite…
par Adrien Cauchie

Le triomphe de Catherine Hiegel

À Paris, au théâtre du Petit Saint-Martin, et bientôt en tournée, le metteur en scène Martial Di Fonzo Bo présente deux pièces de Jean-Luc Lagarce en alternance, Music-hall et Les règles du savoir-vivre dans la société moderne. Deux spectacles portés par une actrice d’exception, une virtuose de la langue : Catherine Hiegel.
Lire la suite…
par Monique Le Roux

L’irrégularité comme mode de vie

Les étrangers « sans-papiers » ne vivent pas toujours clandestinement en France, mais leur existence est marquée par la précarité et l’incertitude. Stefan Le Courant analyse la sociologie du séjour « irrégulier », une sociologie de l’angoisse, de l’évaluation et de l’évitement ordinaires du risque.
Lire la suite…
par Nicolas Fischer

Une sélection de sonnets de Jean-Baptiste Chassignet (vers 1570-1635), le premier roman de Maria Larrea, Au piripite chantant de Jean Métellus réédité en poche, des textes rares et inédits de Luis Sepúlveda

Et à la Une du numéro 162

Les révolutions inachevées de la police

Vincent Denis : les révolutions inachevées de la police parisienne

Planche en couleurs « Commissaire de police sous la Révolution ». Illustration extraite de l’ouvrage d’Alfred Rey et Louis Féron, « Histoire du corps des gardiens de la paix » (1896)

L’année 1789 marque un coup d’arrêt pour la police de l’Ancien Régime telle qu’elle s’était développée depuis le milieu du XVIIIe siècle au profit d’une police de citoyens, dont les commissaires sont élus au suffrage universel. Les années 1795-1799 en seront le tombeau. Le livre de Vincent Denis éclaire la décennie révolutionnaire des policiers de Paris.
Lire la suite…
par Vincent Milliot

Dans le sillage de Winston Smith

Palimpseste, le nouveau roman d'Alexis Ragougneau

À Paris © Jean-Luc Bertini

Palimpseste, le nouveau roman d’Alexis Ragougneau, s’inscrit dans la lignée d’Orwell. L’auteur met en relief le rapport entre dystopie et passé, tout en insistant, à l’instar de Victor Klemperer, sur la primauté du langage. Un beau palimpseste, à plusieurs niveaux.
Lire la suite…
par Steven Sampson

Haizi ou la poésie dans le sang

Le langage et le puits : Haizi ou la poésie dans le sang

Dessin à l’encre de Haizi © Éditions Unes

Précoce, fulgurant, déchiré, Haizi, qui s’est suicidé à vingt-cinq ans en 1989, est devenu en Chine une figure vénérée de « poète maudit ». Entre délire verbal et sincérité bouleversante, symptôme toxique ou perle sublime, son recueil Le langage et le puits est un météore étrange.
Lire la suite…
par Claude Tuduri

Charlotte Brontë au-delà de Jane Eyre

Shirley et Villette : Charlotte Brontë au-delà de Jane Eyre

« The Vale of Dedham » de John Constable (1828)

Le troisième et dernier volume de la Pléiade consacrée à la famille Brontë sort deux romans, Shirley et Villette, de l’ombre dans laquelle Jane Eyre les a longtemps relégués. Et jette un éclairage mi-figue, mi-raisin sur la condition ouvrière et sur la condition féminine.
Lire la suite…
par Marc Porée

Prêts à lutter

Le champion du quartier, de Julien Bonhomme : prêts à lutter

© Julien Bonhomme/Mimesis

Avec Le champion du quartier. Se faire un nom dans la lutte sénégalaise, l’anthropologue Julien Bonhomme montre la façon dont les lutteurs sénégalais puisent leur force auprès du collectif qui les entoure, et souligne l’importance du soutien matériel, moral et mystique de cette « équipe » qui regroupe famille, voisins, supporters, marabouts…
Lire la suite…
par Jean-François Laé

Ruines intimes

Moi qui ai souri le premier, de Daniel Arsand : ruines intimes

« La lutte de Jacob avec l’Ange », d’Alexandre-Louis Leloir (1865)

Daniel Arsand a longtemps gardé dans un tiroir le manuscrit de Moi qui ai souri le premier. En le publiant aujourd’hui, il nous donne à lire trois souvenirs : un viol, un abandon, une agression. Cet éclairage singulier et modeste sur la condition homosexuelle est aussi une fouille impitoyable aux sources du moi-écrivain.
Lire la suite…
par Alexis Buffet

Kiev, l’autre guerre

Andreï Kourkov, L’oreille de Kiev En attendant Nadeau

En Ukraine (2005) © Jean-Luc Bertini

L’oreille de Kiev est le premier volume d’une trilogie sur la guerre civile qui s’est déroulée en 1919 dans la capitale ukrainienne, déchirée entre les bolcheviks, les Russes blancs et les partisans du nationaliste Symon Petlioura. Andreï Kourkov y flirte avec différents genres : fantastique, thriller historico-politique et récit d’initiation, et un zeste d’absurde.
Lire la suite…
par Gabrielle Napoli

Une autre carte de l’Ukraine

Dirigé par Iryna Dmytrychyn et Emmanuel Ruben, le volume d’Hommage à l’Ukraine rassemble des textes inédits signés de quatorze auteurs, qui  établissent une carte poétique, symbolique, historique de leur pays, envahi depuis neuf mois par la Russie de Vladimir Poutine.
Lire la suite…
par Gabrielle Napoli

Vivre comme Dieu à Odessa

Isabelle Némirovski mène une enquête érudite sur  l’histoire de la communauté juive d’Odessa depuis la fondation de la ville par Catherine II en 1794 jusqu’à nos jours, avec pour fil conducteur le foisonnement d’une littérature en trois langues, le russe, le yiddish et l’hébreu.
Lire la suite…
par David Novarina

En Ukraine, la poésie continue

Une jeune poétesse ukrainienne, Ella Yevtouchenko, et un éditeur-poète chevronné, Bruno Doucey, ont décidé d’unir dans l’urgence leurs compétences pour publier un recueil bilingue qui donne la parole à l’État agressé : Ukraine. 24 poètes pour un pays.
Lire la suite…
par Annie Daubenton

Un concert de voix

Ukraine : un concert de voix par Alicja Rosé Inédit En attendant Nadeau

De haut en bas à partir de la gauche : Daryna Gladun, Iouri Andrukhovych, Ilya Kaminsky ; Marianna Kiyanovska, Iya Kiva, Natalia Belchenko, Ostap Slyvynsky. © Alicja Rosé

Alicja Rosé a parcouru l’Europe pour parler avec des poètes ukrainiens dans la guerre. Ses rencontres l’ont placée devant la question de la langue et devant les choix faits par les poètes. La poète polonaise a confié à EaN un récit de son voyage et dessiné un portrait collectif de ses rencontres.
Lire la suite…
par Alicja Rosé

Retrouvez les anciens numéros d’En attendant Nadeau, en version numérique ou en PDF téléchargeable, sur notre page Version PDF.

;